CHRONIQUE HUMOUR DE ANANI FIFA – A QUOI SERT UN LEADER POLITIQUE SANS MILITANTS ?

CHRONIQUE HUMOUR DE ANANI FIFA - A QUOI SERT UN LEADER POLITIQUE SANS MILITANTS ?

Par Anani fifa pour togo-online.co.uk

La démocratie a ouvert les yeux à tous ceux qui s’intéressent à la politique. Et pour le prouver bon nombre ont créé des partis politiques au Togo. Le but de tout président de parti politique sauf s’il a peur, c’est d’acceder un jour à la souveraineté d’une nation. Idem pour tout opposant togolais même si le rêve d’être président au Togo n’est pas permis.

Pour rappel notre pays le Togo est pris en otage par une même famille. Le général Togo a dit à son fils le dictateur sanguinaire simple de ne jamais laisser le tabouret présidentiel à quelqu’un d’autre. Voilà pourquoi l’alternance au Togo est pour le moment bloqué.

Le plus faure, c’est à dire le chef de fils des belles femmes teints claires ne donne aucune chance à un opposant. Malgré que la plupart des opposants deviennent vieillissant la lutte pour l’alternance au Togo ne faiblie pas. Car de jour en jour les opposants à la famille dynastico-sanglante naissent et se font entendre à travers leurs partis politiques.

Au lendemain du 19 août 2017 après une répression barbare d’un parti d’opposition, les opposants togolais bref les plus sérieux, se sont regroupés dans une coalition normale pour bien faire le combat. En réponse au voeux du peuple qui fait référence à l’unicité d’action. Mais j’ai comme l’impression que certains partis politiques une fois dans la coalition ne font plus d’efforts pour mobiliser leurs militants. Comment comprendre que parmi les 14 partis il y a presque un seul parti politique qui fait un travail de fond en termes de mobilisation de militants ! Il a des militants partout au Togo et même au sein de la diaspora. Où sont les autres partis ? Que font ils concrètement ? Faut il encore intégrer dans la coalition des gens qui n’ont de militants que dans leur village natale ?Cette situation relève le sérieux problème des partis politiques au Togo. Sur quel critère les partis politiques sont créés ?

La plupart des partis politiques membres de la coalition ne sont pas représentatifs dans tout le Togo. Et cela fragilise la lutte pour l’alternance au Togo. Une fois que le président réside à Lomé, c’est que le siège du parti doit se trouver dans la capitale. Certains partis n’ont pas de siège. Le parti n’est pas structuré sauf sur le whatsapp. Les réunions avec leurs militants se font dans les groupes whatsapp. Le président est incapable de faire une tournée nationale pour rencontrer et sensibiliser ses militants s’il en a. Au sein de la coalition, comme je le disais rares sont les partis qui sont représentatifs dans toutes les préfectures du Togo. Certains n’arrivent à rassembler que dans leurs villages natale. C’est triste !

Au moment où on parle de mobilisation de militants pour venir à bout d’une dictature, certains opposants se cherchent parce qu’ils n’ont pas de militants et se cachent derrière les militants d’autres partis. C’est une erreur d’intégrer une coalition sans avoir de militants car un leader sans militants est comparable au centre hospitalier sans scanners.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.