CHRONIQUE HUMOUR DE ANANI FIFA : LE MINISTRE CHEVALYABA ET LE PARTI UNIR RIDICULISÉS PAR ALPHA CONDÉ

CHRONIQUE HUMOUR DE ANANI FIFA : LE MINISTRE CHEVALYABA ET LE PARTI UNIR RIDICULISÉS PAR ALPHA CONDÉ
Le président Guineen Alpha Condé

Par Anani fifa pour togo-online.co.uk

Le mot le plus prononcé cette année au Togo c’est le mot dialogue. Il était encore sur les lèvres des togolais parce que cela a repris à l’hôtel mamison blu avec la présence de deux médiateurs c’est à dire le président ghaneen Nana Akufo-Addo est désormais secondé dans la médiation par le président guineen Alpha Condé. Celui ci n’aspire pas la confiance aux togolais mais il a surpris beaucoup d’acteurs politiques de l’opposition dans la salle de discussion.

D’abord c’est part sa venue au Togo que tchalevi simple a pu se déplacer à l’hôtel, ce que nous n’avons pas pu constater quand Nana Akufo-Addo seul venait au Togo . En ce temps bon nombre d’analystes politiques et des togolais aspirant à l’alternance avait déploré l’absence cynique de faible gnassingbe à l’ouverture officielle du dialogue intertetu togolais. C’est grâce à Alpha Conde que l’homme simple a démontré qu’il est simple. Il était venu accompagné Alpha Condé puis il s’était retiré. Faurevi croyait jouer au stratège indien. Mais c’était sans compter sur la vigilance d’Alpha Conde qui d’ailleurs a annoncé la rigueur par un discours de bon sens:

nous ne sommes pas des syndicats des chefs d’état“. A t-il déclaré dans la salle de discussion sous le regard estomatiqué des uniristes. Ces derniers croyaient que le discours d’Alpha Condé allait être dans leur avantage mais c’était une première désillusion.

Là où la honte a vu le jour c’est quand les discussions proprement dites ont commencé. Il a été procédé par les médiateurs des rencontres bilatérales. Les représentants de la Coalition 14 ont fait des concessions et ont accepté en hommes honnêtes la proposition des médiateurs. Dans le camp de unir c’est le blocage total.

Tous les efforts des médiateurs pour aboutir à un consensus sur leurs propositions étaient vains. Or la presse etait informé que le communiqué final sur la discussion sortira au plus tard à 16h. Mais c’était sans compter sur la ferme position de UNIR. Alpha condé dépassé par les entêtements a sorti son téléphone portable pour appeler le plus compliqué des plus simples présidents. :

allô faure ! On a besoin de toi, car c’est toi qui est à la pancréas le problème et la solution dans cette crise” .

Faible gnassingbé qui se trouvait dans un restaurant de toukoutou a quitté ce lieu rapidement pour se retrouver en toute urgence à l’hôtel mamison blu. Il sonnait 18h45. Devant les médiateurs et les diplomates, le plus sérieux des plus hypocrites présidents africains a fini par accepter les propositions des médiateurs. Les uniristes ne savaient pas ce que leur champion était venu faire. Au retour dans la salle de discussion pour communiquer aux protagonistes la décision des médiateurs, le plus long des ministres, chevalyaba boukpessi a levé son petit doigt pour réagir. C’est là Alpha Condé s’est vigoureusement interposé en disant : “non ! Tu ne parles pas ! Votre patron a déjà parlé point barre ! D’ailleurs il a accepté ce que vous vous refusez“. C’était une désillusion totale pour les uniristes. On dirait qu’il eu un mort. Ils étaient tous bouches cousues quand les journalistes ont fait leur entrée. Quand le communiqué signé par faure était porté à leur connaissance dans la salle c’était un coup dure. Les uniristes étaient trop triste on dirait qu’ils étaient venus au funérailles de kankan moussa. Alpha condé bravo en attendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.