CODITOGO : Les assises de Dakar en mode hard work

CODITOGO : Les assises de Dakar en mode hard work

Par Rodrigue AHEGO, depuis Dakar pour togo-online.co.uk

Officiellement lancé le 02 mars dernier à travers une cérémonie d’ouverture précédée d’une conférence de presse, les assises de Dakar organisées par la Coalition de la Diaspora Togolaise pour l’Alternance et la Démocratie, sous l’égide des organisations de la société civile sénégalaise, notamment, la RADDHO, Y EN A MARRE, AMNESTY INTERNATIONAL se poursuivent.

Placées sous le thème “Diaspora Togolaise – Unie, Debout et Déterminée pour l’Alternance et la Démocratie”, ces assises qui ont pour objectif de doter la diaspora togolaise d’une structure mondiale afin de mettre en synergie les ressources et les compétences de tous les Togolais de la diaspora au service de la nation togolaise, ont lu, amendé et adopté ce samedi, les textes de bases de la coalition, notamment les statuts.

Durant toute une journée, les participants à ces assises ont eu à parcourir article par article les statuts, étudier les différentes implications juridiques et décider ensemble de la formulation des différents articles.

Le débats a été assez nourrit, avec une confrontation intellectuelle des différents sujets et les différentes possibilités de compréhension.

A l’issue de cette phase cruciale et importante, l’Assemblée Constitutive a procédé à l’adoption des statuts et de charte de CODITOGO.

Le moment crucial a été l’élection d’une liste des membres du Conseil Supérieur dirigé par Ekué Pierre G. KPODAR, à 99%.

Elu pour un mandat de deux ans, le Conseil Supérieur de CODITOGO a pour mission de rassembler toutes les forces de la société civile dans la diaspora, de travailler sur des objectifs communs et d’œuvrer pour l’alternance politique et l’avènement de la démocratie tant attendues au Togo.

CODI-TOGO : Les assises de Dakar en mode hard work

Depuis le 1er mars, les différentes délégations des Mouvements et Associations membres de CODITOGO provenant d’horizons divers sont arrivées à Dakar.
Plusieurs communications ont été exposées par d’éminentes personnalités à savoir :

  • Organisation, mobilisation, et actions des diasporas pour susciter un changement politique (Partage d’expériences avec un intervenant du Mouvement Y-En-A Marre)
  • Le vote de la diaspora : enjeux et opportunités (Partage d’expériences avec un intervenant de la RADDHO, la Rencontre Africaine pour la Défense des Droits de l’Homme)
  • La contribution de la diaspora au développement économique du pays d’origine (Partage d’expériences avec un intervenant proposé par CODITOGO).

A l’issue de ces assises, il est attendu que les participants définissent des actions salutaires devant contribuer à l’aboutissement de la longue crise sociopolitique que traverse le Togo, c’est-à-dire l’obtention de l’alternance politique et la démocratie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.