FRANCOPHONIE ET PACTE COLONIAL : L’ORDRE FRANÇAIS RÈGNE EN AFRIQUE

FRANCOPHONIE ET PACTE COLONIAL : L'ORDRE FRANÇAIS RÈGNE EN AFRIQUE
Ayayi Togoata APEDO-AMAH

Par Ayayi Togoata APEDO-AMAH

Le dernier sommet des chefs d’État de la “francofaunie” s’est tenu les 11 et 12 octobre 2018 à Erevan, la capitale de l’Arménie où pas un chat ne parle le français. Sa seule curiosité a été la nomination de la Rwandaise Mushikiwabo à la place de la Canadienne d’origine haïtienne, Michaëlle Jean.

La Canadienne était très aigrie d’avoir été virée de son poste juteux par le vrai président des pays francophones d’Afrique, le sieur Emmanuel Macron.
Macron, à son avènement, avait prétendu qu’avec lui, la Françafrique était morte. Il avait fait rire tout le monde, alors qu’il se prenait au sérieux, révélant ainsi toute l’étendue de sa médiocrité au monde.

A quoi sert la francofaunie ? À rien pour les Africains, au niveau des avantages, mais à affirmer le pacte colonial français en Afrique, c’est-à-dire le statut de colonisateur criminel qui prétend, malgré sa place de puissance de deuxième zone, jouer dans la cour des grands de ce monde. La France néocolonialiste, avec son armée d’opérette, a subi sur les champs de bataille les pires défaites jamais subies par des puissances coloniales. Algérie, Vietnam sont les exemples les plus marquants. Au cours des deux guerres mondiales interimpérialistes du 20 ème siècle, elle n’a dû, pour une bonne part, son salut qu’aux troupes africaines levées de force dans ses colonies.

Pendant la guerre de 1914-1918, les troupes coloniales qui ont sauvé la France de son ennemi héréditaire allemand, se chiffraient à vingt divisions, soit 96 000 hommes dont plus de 50 000 Africains. Et pourtant ce prix du sang ne figure pas dans ses livres d’histoire. Comment oser affirmer aux jeunes générations que l’on a été sauvé par des bêtes sauvages sans civilisation et pas chrétiennes du tout ? Cette faiblesse de la France en Europe, le journal britannique The Sun l’a soulignée à sa manière si véridique : “Qu’est-ce que c’est qu’un groupe de cent mille hommes les mains en l’air ? L’armée française.” (12 février 2003)
C’est dire que la France, fille aînée de l’Eglise, la France des génocides, du racisme, du pillage, de l’esclavage a toujours vécu, depuis le 19ème siècle, comme un tique suceur de sang sur le dos de l’Afrique. Et pourtant, elle lui doit tant.

Tout le mépris que lui voue le petit président Macron, qui ose prescrire aux femmes africaines le nombre d’enfants qu’elles doivent mettre au monde, s’inscrit dans cette culture raciste de négation de l’Africain considéré comme quantité négligeable. A vrai dire, la France est confortée dans cette attitude par nos chefs d’État si méprisables, si médiocres parce qu’ils sont de véritables marionnettes qui travaillent contre leurs peuples. La France ne les choisit que médiocres.

Ce qui s’est passé à Erevan, en Arménie, n’a été qu’un vulgaire one man show de Macron destiné aux autres puissances et à l’Afrique. ” Attention, n’oubliez pas que la France à une vingtaine de colonies africaines qui votent derrière elle automatiquement à l’ONU. ” Tel est le sens du message adressé urbi et orbi, qu’il faut retenir.
Le Canada qui pouvait faire contrepoids lors des tractations pour la nomination du secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie, s’est couché lamentablement suite à des marchandages de tapissiers, habitué qu’il est, à toujours être sous la dépendance des Américains. Chasser le naturel… Il n’y avait que la dame Michaëlle Jean pour être d’une naïveté déconcertante au point de croire que son pays, le Canada, sauverait son poste. Et pourtant, elle a été, quelques années plus tôt, le chef de l’État du Canada !

La démonstration de force de la France face à ses esclaves africains a quelque chose de pathétique, car elle ressemble à un combat d’arrière-garde, une grossière fanfaronnade. Les bastions économiques de la France sont battues en brèche sur tout le continent africain par les nouvelles puissances émergentes dont la Chine. Le show de Macron pue l’archaïsme, le colonialisme de papa.

La francofaunie, c’est la domination de l’Afrique, c’est le règne de vils dictateurs et autres présidents de pacotille cravatés, costumés et gominés avec une raie sur un côté de la chevelure. La francofaunie, c’est les crimes d’État de la France qui assassine les leaders africains insoumis à son ordre colonial. La francofaunie, c’est le franc CFA qui signifie la prise en otage de l’économie des ex-colonies, laquelle permet à la France mafieuse de prospérer en faisant tourner la planche à billets du CFA à notre insu et à notre détriment. La francofaunie, c’est la transformation de la République en monarchie au Togo avec la caution scélérate de la France des politicards véreux. La francofaunie, c’est tout le système des élections frauduleuses validées par les observateurs escrocs de l’OIF. La francofaunie, c’est la régression, le génocide linguistique des langues africaines que la France nous demande d’enterrer pour nous consacrer au combat donquichottesque contre la prééminence de l’anglais. Qui viendra se battre pour faire de nos langues des langues d’enseignement, de la science et de la modernité ?

Selon les linguistes, des 15 000 langues qui existaient dans le monde au 17 ème siècle, il n’en reste plus que quelque 6 000 dont une dizaine disparaîtrait chaque année. l’Afrique se trouve sur le front de la disparition de ses langues parlées au niveau des ethnies peu peuplées. Et nos chefs d’État vont se battre pour le français !!! Quelle odieuse trahison ! Quelle pantalonnade !Et pendant ce temps, nos langues se meurent. Qu’en est-il des dictionnaires, des ouvrages didactiques, des ouvrages de littérature et de sciences dans nos langues si riches et si belles ?

Nos dirigeants et nos élites trop colonisés n’ont pas de vision prospective qui croient que le devenir des peuples africains est définitivement scellé par la colonisation. Défaitisme et servitude.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.