Ce que pense le NET de la recomposition de la CENI

Ce que pense le NET de la recomposition de la CENI
Gerry Taama, Président du NET

Par Serge Lemask, togo-online.co.uk

Le 23 septembre 2018 s’est tenu à Lomé la seconde réunion du comité de suivi mis en place par la CEDEAO à la suite de ses recommandations pour une sortie de crise politique au Togo. Coprésidée par les représentants des facilitateurs guinéens et ghanéens, et sous la houlette du président de la commission de la CEDEAO, la rencontre a connu la présence effective des délégations des principaux protagonistes à savoir la C14, le parti UNIR et le gouvernement togolais.

Plusieurs décisions ont ponctué cette rencontre notamment le déploiement des experts de la CEDEAO, le consensus sur un chronogramme pour l’organisation des élections législative le 20 décembre 2018 et une recomposition de la CENI. Au-delà du caractère contestable de cette recomposition, qui viole les articles 12, 14 et 19 du code électoral de notre pays, le NET prend acte de cette décision et ne la contestera pas. Pour l’intérêt supérieur de a nation togolaise, notre parti considère que le peuple togolais attend plus de ses leaders politiques que des querelles sur des sièges à la CENI.

Pendant les 11 mois que nous avons représenté l’opposition dans cette institution, nous nous sommes attachés à veiller au respect des normes et règles démocratiques, et nous féliciterons le moment venu, tous nos collaborateurs et tous nos militants qui à la CENI, dans les CELI et les CLC, on abattu un travail remarquable dont vont hériter ceux qui seront désignés par l’opposition parlementaire pour poursuivre le travail.
Le NET félicite le comité de suivi de la CEDEAO pour les avancées importantes obtenues lors de cette rencontre. Une CENI complète et un chronogramme accepté par les principaux protagonistes ouvrent donc la voix à un processus électoral crédible, transparent et acceptable par tous, auquel le parti prendra part. Il y a deux semaines, le NET dans un communiqué de presse appelait à un sursaut national, et c’est avec un réel plaisir que le parti constate que le sursaut national a été possible.
Pour finir, le NET a une pensée pour nos compatriotes qui croupissent encore en prison du fait de leur engagement politique, et appelle à leur libération dans les meilleurs délais. A tous ceux qui ont perdu des proches pendant toute cette période, notre compassion est éternelle.

Un recensement électoral va être lancé dès le 1 octobre 2018 par la nouvelle CENI inclusive, le NET appelle toutes les populations togolaises à sortir massivement se faire recenser, et à se préparer à donner aux différents partis de l’opposition qui prendront part au scrutin du 20 décembre 2018, la majorité nécessaire à l’Assemblée Nationale pour amorcer l’alternance politique.

Que Dieu protège notre cher pays, le Togo.

Le Président National
Gerry TAAMA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.