Des sièges du PNP menacés de repeinture

Des sièges du PNP menacés de repeinture
Les locaux du PNP à Aflao Sagbado

Par K. Monzonla, togo-online.co.uk

C’est finalement un déluge qui s’annonce sur le PNP, Parti National Panafricain de Tikpi Salifou ATCHADAM. Les différends qui se succèdent depuis quelques jours disent long sur les jours sombres qui guettent ce parti à l’origine des gigantesques manifestations pacifiques et publiques qui ont secoué le Togo les 19 et 20 août 2017.

Outre l’État de siège qui règne à Sokodé avec une population aux aboies qui subie le terrorisme militaire, la nouvelle trouvaille, peinture en blanc des sièges du parti peint en rouge, fait la loi.

Après le siège de Sokodé, c’est celui d’Aflao Sagbado qui est sous menace de repeinture.

Sous menace des caciques du RPT/UNIR, le propriétaire du bâtiment fait les pieds et les mains pour demander aux responsables fédéraux du PNP de peindre en blanc, le local peint en rouge de façon conventionnelle, selon la charte du parti.

Selon nos informations, la menace est sérieuse et peut conduire à la rupture du contrat de location entre le propriétaire du bâtiment et le locataire PNP.

Ainsi se succèdent les difficultés du PNP, dans un contexte où le leader du parti continue de prôner la non-violence à ses militants et sympathisants.

L’on apprend qu’une rencontre aura lieu entre les deux parties, propriétaire et PNP pour définir la conduite à tenir.

Nous rappelons qu’à Sokodé, c’est avec le soutien de militaires et milices puissamment armés et cagoulés qu’un peintre a été obligé de peindre en blanc, l’immeuble préalablement peint en rouge, à l’effigie du parti.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.