Et le train de BAWARA de nouveau retourné à la gare

Et le train de BAWARA de nouveau retourné à la gare
Gilbert Bawara

Par Marcelle Apévi, togo-online.co.uk

A Conakry, les fruits n’ont pas répondu à la promesse faite par le RPT/UNIR de faire passer la caravane malgré le rappel à l’ordre de la coalition des 14 partis politiques de l’opposition, la société civile et la diaspora à travers CODITOGO.

Selon nos informations, la délégation de la C14 a fait l’État des lieux de la mise en oeuvre de la feuille de route prescrite par la CEDEAO le 31 juillet 2018. Il ressort un non respect de cette feuille de route, dans toutes les initiatives prises par le RPT/UNIR et son partenaire UFC. L’exposé de la C14 a permis au facilitateur Guinéen, Alpha Condé de découvrir les manigances et mensonges du général Béhanzin et du représentant résident de la CEDEAO au Togo, l’Ambassadeur Garba LOMPO.

Stupéfait et choqué, Alpha Condé affiche son étonnement face aux refus du RPT/UNIR de recomposer la CENI de façon paritaire comme inscrit dans le relevé de conclusion de la deuxième séance de travail du Comité de suivi.

Ainsi a t-il promit une visite à Lomé dans les jours à venir, lui et le président ghanéen pour régler le problème de la recomposition de la CENI et celui des mesures d’apaisement.

Par rapport à la situation de l’UFC, Alpha Condé dit ne pas comprendre pourquoi l’UFC cherche à rester à la CENI alors qu’elle n’est pas protagonistes de la crise.

Ainsi est clarifiée la situation de l’UFC telle que posée comme problème par le RPT/UNIR, l’allié incontestable de l’UFC.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.