La mésaventure de Me Celestin Agbogan

La mésaventure de Me Celestin Agbogan
Me Celestin Agbogan, Président de la LTDH

Par Serge Lemask, togo-online.co.uk

Hier soir, alors que le véhicule du Président de la Ligue Togolaises des Droits de l’Homme (LTDH), Me Celestin Agbogan était stationné sur les trottoirs au niveau de Tokoin Soted (Lomé), il a été emporté sur un tracteur par les forces de l’ordre sans autre forme de procès.

« La FIP vient d’enlever ma voiture garée sur les trottoirs au niveau de SOTED. Il sonnait presque 18h ce lundi 30 juillet 2018, alors que j’ai garé ma voiture juste pour rendre visite a un ami souffrant. A peine 15 minutes après on m’informa que les forces de l’ordre veulent dégager ma voiture. Je suis sorti et monté au volant quand l’agent de sécurité m’intima l’ordre de sortir pour qu’ils emportent la voiture », a relaté Me Agbogan.

Et de poursuivre : « La raison c’est que les chefs d’État devraient emprunter cette voie, alors qu’aucune signalisation interdisant le stationnement n’y figurait. C’est ainsi que devant moi ils emportèrent ma voiture sur un tracteur sans autre forme de procès sous les regards étonnants de ceux qui se trouvaient sur les lieux ».

Curieusement, ces faits se sont produits quelques heures après la publication d’un rapport par l’association dont il est président. Lequel rapport accable les autorités togolaises. Pour certains observateurs, il s’agirait encore d’une manœuvre des autorités togolaises, qui n’ont visiblement pas digéré le rapport de la LTDH

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.