L’appel d’un membre de UNIR à ses pairs

L'appel d'un membre de UNIR à ses pairs
Par Marcelle Apévi, togo-online.co.uk
La prise de conscience qui s’avère nécessaire au niveau du parti au pouvoir pour faire entendre raison, ces aventuriers politiciens qui profitent de la volonté de Faure Gnassingbé de s’éterniser au pouvoir pour s’accaparer les richesses du pays, semble bien démarrer. La preuve, un posting d’un membre de UNIR (parti au pouvoir) qui appelle ses collègues militants à ne plus suivre les consignes haineuses et désespérées de la classe de Gilbert Bawara (ministre de la Fonction publique) qui continue de tromper et abrutir ces togolais qui les suivent. Selon l’auteur du posting en question, “Bawara cherche de la bagarre, il cherche l’affrontement, Bawara n’aime pas Faure et n’aime pas le Togo. A cause de son ventre, il veut nous induire tous dans l’erreur”.

Lire son posting

Bonjour mes chers soeurs et frères de UNIR,

Nous devons nous dire les vérités et rien que les vérités. Ce que Bawara propose n’est pas du tout une bonne chose. Bawara cherche de la bagarre, il cherche l’affrontement, Bawara n’aime pas Faure et n’aime pas le Togo. A cause de son ventre, il veut nous induire tous dans l’erreur.

Ceux qui veulent que nous manifestons, quel est le thème de cette manifestation?

Manifester pour soutenir Faure et sa politique on me dira.

Mais ouvrons nous les yeux. Est ce que les gens comme Bawara et les barons qui entourent Faure ne volent pas?
Ces gens vont prendre l’argent dans la caisse de l’Etat qu’ils vont nous distribuer. Combien? 500fcfa, 1000fcfa, 2000fcfa, ou même 5000 fcfa, ne voyez vous pas que c’est une pure manipulation? Pourquoi ne pas garder cet argent pour construire des hôpitaux qui manquent dans dans ce pays?

L’opposition manifeste pour réclamer les réformes, ou ramener la constitution de 1992, je ne vois pas ou est le problème.

On nous dit que notre parti UNIR est aussi dans la dynamique des réformes, et on nous dit que les réformes doivent se faire en tenant compte de l’aspiration du peuple Togolais, mais la tournée de l’equipe de Dame Awa démontre que les populations du Nord au Sud veulent la même chose, le changement qui se trouve dans la constitution de 1992. Alors de quelles réformes parle Bawara?

Pour ma part, nous devons arrêter les comédies et demander que les réformes se fassent comme le souhaite le peuple.

Si demain il y a élection à 2 tours, même si l’opposition gagne, ça ne serait pas la fin de UNIR. UNIR peut se regrouper car nous avons les moyens et un jour gagner les élections.
Comme au Ghana, un parti gagne l’autre parti perd mais après le parti qui perd gagne et l’autre parti perd et ainsi de suite.
Je ne vois pas ou est le problème de Bawara.

Alors je vous demande tous de ne plus suivre les Bawara et ceux qui cherchent à provoquer la confrontation.

D’ailleurs, solliciter une manifestation le même jour et même heure que l’opposition pour moi est une faiblesse de notre part et ce n’est pas normal.

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.