Le parti d’Agbéyomé Kodjo décidé à faire en sorte que la C14 ne boycotte pas les législatives

Le parti d’Agbéyomé Kodjo décidé à faire en sorte que la C14 ne boycotte pas les législatives
Gérard Adja, premier vice-président du MPDD

Par Serge Lemask, togo-online.co.uk

Contrairement à la Coalition des 14 partis politiques de l’opposition, le Mouvement Patriotique pour la Démocratie et le Développement (MPDD), anciennement connu sous le nom de l’Organisation pour Bâtir dans l’Union un Togo Solidaire (OBUTS), ne compte pas boycotter les prochaines échéances électorales.

Reçu ce mardi par les confrères de Nana Fm, le premier vice-président du MPDD, Gérard Adja, a déclaré qu’« au cas où le pouvoir qui détruit ce pays veut passer avec forcing pour aller aux élections, il ne faut pas boycotter les élections mais les marquer ».

Ainsi donc, le parti compte tout faire afin d’amener madame Brigitte Adjamagbo Johnson et cie à participer aux prochaines élections : « On donnera quelques jours pour continuer le recensement engagé de façon unilatéral et on fera en sorte que la coalition des 14 partis politiques ne boycotte pas les prochaines échéances électorales », a-t-il rassuré.

Toutefois, ce dernier n’attend rien de la 3eme réunion du comité de suivi de la feuille de route de la CEDEAO qui s’est déroulée dans la capitale guinéenne sous la houlette du président Alpha Condé. Une réunion à laquelle ont pris part les leaders de la coalition des 14 partis politiques de l’opposition.

Tout comme Nicolas Lawson, Gérard Adja pointe d’un doigt accusateur les chefs d’Etat de la CEDAO, qui d’après lui, ont mal posé le problème du Togo. « Les solutions ont été mal ficelées », a-t-il précisé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.