MMLK – TOGOVILLE : AFFOLEMENT ET EFFROI DES POPULATIONS SUITE À L’INCENDIE D’UN VÉHICULE BANALISÉ DE L’OPÉRATION ENTONNOIR

MMLK - TOGOVILLE : AFFOLEMENT ET EFFROI DES POPULATIONS SUITE À L'INCENDIE D'UN VÉHICULE BANALISÉ DE L'OPÉRATION ENTONNOIR

Par K. Monzonla, togo-online.co.uk

Le 13 octobre 2018, un véhicule banalisé de l’opération entonnoir a été mis à feu par les jeunes de TOGOVILLE. Ces derniers, furieux et révoltés suite à la saisie d’une commande illicite de plusieurs bidons de carburant, se sont violemment pris aux forces de sécurité dont l’issue a tourné aux affrontements entre les deux parties. Depuis ce jour, les réactions ne se sont pas faites entendre notamment des forces de sécurité qui ne cessent de multiplier des descentes dans la localité à la recherche des présumés commanditaires et des auteurs de ces actes répréhensibles suscitant ainsi de la psychose et de l’effroi généralisé. Dans la foulée, il y a une perte en vie humaine dont le corps a été retrouvé inanimé au bord du lac à Agbodzrafo suite aux tentatives de la victime de s’échapper à travers les eaux dans lesquelles elle s’est finalement noyée. Aussi, deux personnes sont-elles arrêtées et actuellement en prison.

Informé par les jeunes de la situation qui prévaut, le Mouvement Martin Luther King s’est rendu dans la localité par une délégation de deux personnes dont le président à sa tête. La visite des lieux, les échanges avec les jeunes, le chef canton de TOGOVILLE et avec le préfet de Vo, se sont fructueusement déroulés.

Au regard des échanges et des faits, le Mouvement Martín Luther King condamne rigoureusement l’incendie du véhicule et appelle les jeunes au bon sens et au respect des lois de la République tout en appelant les forces de sécurité à maximiser la place de choix pour le respect des droits de l’homme dans l’exercice de leur profession.

Le MMLK plaide pour la libération des personnes arrêtées et demande l’arrêt des poursuites contre les présumés auteurs du drame.

Le MMLK lance un appel aux populations togolaises à s’abstenir du commerce illicite du carburant dont les conséquences sont individuellement ou collectivement fâcheuses.

Lomé, le 1er novembre 2018

Mouvement Martin Luther King

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.