“Pas de réformes, pas d’élections” indique le FCTD

"Pas de réformes, pas d'élections" indique le FCTD

Par Marcelle Apévi, togo-online.co.uk

Le RPT/UNIR avance à grand pas sur la question des élections législatives qu’il couple désormais avec les locales, faisant fi des réformes qui constituent le point important pour lequel le peuple s’est relevé depuis Août 2017. Face au danger que court le pays face à l’obstination de Faure Gnassingbé et sbires à foncer droit dans le mur, le Front Citoyen Togo Debout (FCTD) prend son bâton de pélerin et tire sur la sonnette d’alarme.

Professeur David Ekoué Dosseh et son équipe étaient dans le zio le 18 Septembre 2018 pour “recentrer le débat autour de l’impérieuse question des réformes pour la concorde nationale”.

Sous pluie battante, le FCTD a sensibilisé les populations de Tsévié sur la nécessité d’opérer les réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales, avant l’organisation de toute élection au Togo. Selon Front Citoyen Togo Debout (FCTD), il transparaît dans toutes les approches, l’exhibition des élections comme étant une solution idoine pour régler la crise qui secoue le pays depuis des décennies.

Dans un document intitulé Déclaration de Tsévié, le FRONT CITOYEN TOGO DEBOUT appelle les acteurs à éviter au Togo, une année 2005 bis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.