Togo : Tentative d’évacuation de Nicodème HABIA

Togo : Tentative d'évacuation de Nicodème HABIA

Par Serge Lemask, togo-online.co.uk

Le président national du parti Les Démocrates Nicodème HABIA dans sa grève de la faim illimitée devant l’ambassade du Ghana à Lomé avait été consulté par un médecin le lundi 01 Octobre 2018 qui a décidé de l’évacuer d’urgence vers une clinique de la place pour reçevoir des soins intensifs après 13 jours de grève de la faim pour exiger la libération de tous les détenus politiques et ceux de la société civile ( EZA Joseph et Messenth KOKODOKO du NUBUEKE, ASSIBA Johnson du REJADD et Folly SATCHIVI de EN AUCUN CAS ) et le respect de la feuille de route de la CEDEAO. Le président HABIA avait refusé son évacuation le lundi.

Ce mardi 02 Octobre 2018, son état de santé se dégradait de plus en plus et une ambulance médicalisée a été préparée pour son évacuation d’urgence vers le Ghana pour bénéficier d’un bon traitement.

A la frontière Togo- Ghana, et après vérification de ses papiers et l’ordre de mission d’évacuation, son évacuation a été bloquée par le service d’immigration Togolais qui exigeait une autorisation de sortie du président Nicodème HABIA.

Selon nos informations, la police Togolaise exige une autorisation de sortie de Nicodème HABIA. Et sur la question, le ministre Yark a convaincu la délégation de la C14 qui l’a rencontré, qu’il n’a pas besoin d’autorisation de sortie.

Mais à la grande surprise le service d’immigration Togolais d’Aflao n’a pas autorisé l’ambulance de passer. Des Responsables influents de la C14 sont allés voir le Ministre Boukpessi dans son bureau. Ce dernier a tenté en vain de joindre son collègue Yark Damehane.
Actuellement Nicodeme Habia est hospitalisé à la clinique Bisa à Lomé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.