Le Togo à l’honneur à la première conférence annuelle sur les Droits de l’Homme organisée par YoHRA à Accra

Le Togo à l'honneur à la première conférence annuelle sur les Droits de l'Homme organisée par YoHRA à Accra

Par Rodrigue Ahego, togo-online.co.uk

La première conférence annuelle du Ghana sur les Droits de l’Homme a été une réussite. Occasion pour votre humble serviteur, Rodrigue Ahego d’exposer devant d’éminents professeurs d’université de divers horizons, docteurs, avocats, défenseurs des Droits de l’Homme… sur la situation des Droits de l’Homme au Togo.

Que d’émotions voir déception, surprise et engagement ont été à divers niveau, l’expression des participants face aux tristes réalités de ces derniers mois, attestant la violation flagrante des Droits de l’Homme en cours au Togo depuis août 2017.

Violation de domicile, privation de liberté de façon abusive, arbitraire, détention arbitraire et emprisonnement sur la base de faits imaginaires, enlèvement de pauvres citoyens, violation du droit portant libre circulation des personnes et des biens, crise dans les domaines de l’éducation, santé, emploi, violation de la constitution par les premiers dirigeants, conditions de vie et de détention inhumaine et dégradantes dans les prisons du Togo, les actes de tortures, les exactions militaires dans les villes de Sokodé, Mango et Bafilo.
Un moment pleine d’émotion qui a suscité l’engagement de l’organisation non gouvernementale Youth Human Rights Africa (YoRHA) à être très regardant sur la situation des Droits de l’Homme au Togo.

Le Togo à l'honneur à la première conférence annuelle sur les Droits de l'Homme organisée par YoHRA à Accra

Un moment de partage et de contact entre Ambassadeurs africains des Droits de l’Homme venus du Kenya, du Nigéria, de la RD CONGO qui partagent pratiquement la même histoire que nous, le Niger et du pays hôte, le Ghana.

Nous avous été comblé et ravi d’être élevé au rang d’Ambassadeurs des Droits de l’Homme par YoRHA.

De nouvelles responsabilités donc qui ouvrent la voix à d’autres horizons.

“Nous irons jusqu’au bout du monde pour promouvoir et défendre les Droits de l’Homme. L’un des gages indispensables à la promotion et défense des Droits de l’Homme est le respect scrupuleux par les dirigeants africains de la CONSTITUTION. Comment un dirigeant qui viole la CONSTITUTION ou la taillée à sa propre mesure, au détriment de l’intérêt national peut-il garantir le respect des Droits de l’Homme ? Il faut donc des dirigeants moralement responsables pour garantir la promotion et la défense des Droits de l’Homme. L’Afrique a besoin de dirigeants serviteurs du peuple et non de dirigeants oppresseurs du peuple” avons nous indiqué lors de notre communication.

Le Togo à l'honneur à la première conférence annuelle sur les Droits de l'Homme organisée par YoHRA à Accra

Nous tenons ici à témoigner toute notre gratitude au Lawyer SOSU spécialement pour son engagement en matière des Droits de l’Homme sur le continent Africain. Aux Ambassadeurs que nous sommes, je nous convie à faire des Droits de l’Homme, une priorité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.