Togo : Ces pseudos opposants qui battent campagne pour Faure Gnassingbé

Togo : Ces pseudos opposants qui battent campagne pour Faure Gnassingbé
Faure Gnassingbé

Par Marcelle Apévi, togo-online.co.uk

Le règne des Gnassingbé est bâti sur la division, la diversion, la roublardise, la méchanceté, le pillage, l’abrutissement des populations, la fabrication de pseudos syndicalistes et opposants… Depuis plusieurs décennies, ces éléments constituent l’arme utilisée par le régime dictatorial pour noyer les aspirations profondes des populations Togolaises.

Si hier Gnassingbé père en jouissait, ce n’est pas Gnassingbé fils qui n’en bénéficierait pas. Ces derniers mois, l’atmosphère politique est envahie par ces prêcheurs en eau trouble qui intoxiquent l’opinion, du moins ceux qui leur prêtent leurs oreilles.

Avec un financement conséquent de la part du régime, ces pseudos opposants, seuls militants enregistrés par leurs soi-disant parti sans siège, font le tour des villages pour disent-ils, battre campagne contre la violence.

Avec un discours discourtois bourré d’insultes, d’invectives de caniveaux, de contre-vérités, de mensonges, de faits fabriqués, d’allégations mensongères etc. qui ne trompent pas les populations, ces opposants autoproclamés se ridiculisent à travers les communautés, crachant des salives nauséabondes sur quelques citoyens curieux qui acceptent de les découvrir.

En réalité, cette mission n’a rien à avoir avec une sensibilisation sur la non-violence comme on veut le faire croire. Il s’agit juste d’une promenade de santé à travers laquelle ces messieurs au visage léché par les chiens battent campagne pour le dictateur sanguinaire, Faure Gnassingbé et son régime.

Cette promenade leur permet de mettre quelques billets dans la poche pour subvenir aux besoins élémentaires de leur petite famille.

Il convient que le peuple sache qui se présente devant lui, à travers le comportement et le mot que véhicule ce visiteur opportuniste qui ne connait pas la honte. Comment peut-on se réclamer de l’opposition, au même moment qu’on ne cesse d’attaquer les personnes qui se battent franchement et sincèrement aux côtés du peuple, c’est-à-dire ceux qui sont dignes d’être appelé opposant ?

Comme le dit bien la Sainte Bible, “il faut reconnaitre l’arbre par son fruit”. C’est fini pour vous, messieurs les podosants, le peuple vous connait. Faites économie de vos élucubrations et vomissures nauséabondes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.