Des Forces Vives “Espérance pour le Togo” en conférence de presse ce jeudi 15 novembre 2018

Togo: Des Forces Vives “Espérance pour le Togo” en conférence de presse ce jeudi 15 novembre 2018 pour dire Non, au cycle infernal. « Il convient de rappeler que la mobilisation du peuple togolais sur le territoire national et dans la diaspora n’était pas pour réclamer la tenue d’une élection rapide. En effet il y a toujours eu des compétitions électorales, mais la crise demeure. Ainsi les élections, dans les conditions actuelles, ne constituent pas à elles seules une solution à la crise. Le peuple est sorti pour réclamer des réformes en vue de poser des bases claires pour un Etat de droit, un jeu démocratique sain et un mieux-être harmonieux. Par conséquent, l’absence de réalisation des réformes (électorales, constitutionnelles et institutionnelles) étant source de la crise, la mise en place d’un chronogramme en vue de leur mise en œuvre aurait été prioritaire par rapport à la fixation d’une date pour les élections.» En conclusion, le mouvement des Forces Vives Espérance pour le Togo, rappelle à ses concitoyens, du Nord au Sud du pays, de toutes les couches sociales et professionnelles, de toutes les confessions religieuses que, dans la vie d’un peuple en lutte, il arrive un temps où dire non est signe de liberté et de dignité. Par conséquent, dire non au processus de recensement en cours, dire non à des élections le 20 décembre 2018 dans les conditions actuelles, est un acte de lucidité et de maturité. Le Togo de demain est entre nos mains et c’est cela notre espérance.

Avec tout le respect que nous devons au G5, c’est de nous envoyer tout droit vers les violences

Il est impossible de donner 03 jours à des millions de personnes d’aller se faire recenser

Exigeons la suspension de ce processus notamment le recensement prévu les 16, 17 et 18 novembre 2018

Source: Togo Actualités

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.