« Journée campus rouge » ce vendredi à L’université de Lomé

« Journée campus rouge » ce vendredi à L’université de Lomé
Université de Lomé

Par Serge Lemask, togo-online.co.uk

Des échauffourées ont été signalées hier à l’université de Kara. Un bilan provisoire fait état de plusieurs étudiants blessés. L’on apprend aussi que certains étudiants ont été arrêtés puis déférés à la prison civile de Kara. Pour exiger la libération immédiate et sans conditions des étudiants arrêtés, la Ligue Togolaise des Droits des Élèves et Étudiants (LTDE), section Lomé a décrété la journée du vendredi 11 mai « journée campus rouge ». C’est dans un communiqué dont voici la teneur.

COMMUNIQUÉ DE LA LTDE LOMÉ RELATIF À L’ARRESTATION ARBITRAIRE DES ÉTUDIANTS

La deuxième tranche est désormais disponible sur les comptes des étudiants. Mais pour qu’elle sorte, il a fallu que les vaillants étudiants conscients de l’Université de Kara agissent.
C’est donc pour dire que sans cette détermination et cette action courageuse des étudiants de l’Université de Kara, les tranches seront encore dans les tiroirs du ministre. Cependant, force est de constater que plusieurs de nos camarades étudiants de l’Université de Kara ont été arrêtés et déférés comme des criminels et des délinquants à la prison civile.

Pour donc exiger leur libération, la section Kara de la Ligue Togolaise des Droits des Élèves et Étudiants (LTDE) et tout le collège des délégués généraux de Kara ont décrété un campus mort à compter du vendredi 11 mai 2018, car même les délégués généraux ont reconnu que le dialogue entamé avec la présidence de Kara a échoué.
En solidarité donc à nos frères et amis étudiants de Kara, grâce à qui nos tranches viennent d’être virés, la section LOMÉ décrète la journée de vendredi aussi JOURNÉE CAMPUS ROUGE .Tous les étudiants sont donc priés de se mettre en rouge pour non seulement exiger la libération de ces vaillants étudiants et de ces héros de la République mais aussi pour l’attitude barbare et sauvage des COPUL, qui lors des AG se comportent comme de véritables animaux.

Ce qui est arrivé aux étudiants de Kara nous est déjà arrivé et peut encore nous arriver. Être étudiant, c’est être solidaire. Étudiants de toutes les facultés et universités, unissons-nous !_
Pour que plus jamais, les COPUL ne volent nos casques, ne nous frappe comme des chiens, ne casse la tête de nos frères et ne se comportent comme des animaux sauvages et des propriétaires de notre campus, soyons tous en rouge ce vendredi.
L’UNION FAIT LA FORCE
Fait à Lomé, le 10 mai 2018
Le secrétaire Général,
Victor KOUTOWO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.