La coalition sursoit à ses manifestations de la semaine prochaine

La coalition sursoit à ses manifestations de la semaine prochaine

Par Serge Lemask, togo-online.co.uk

Selon les informations président ghanéen, Nana Akufo-Addo, a demandé à la coalition des 14 partis politiques de l’opposition de surseoir à ses manifestations prévues pour la semaine prochaine.

La coalition de l’opposition avait choisi les 13, 14, 15 et 17 mars prochains pour descendre dans la rue et dire « ça suffit » au pouvoir de Faure Gnassingbé. Mais en déplacement dans la capitale ghanéenne pour rencontrer le médiateur de la crise togolaise, ce dernier lui a demandé de surseoir à ses manifestations arguant qu’il a besoin de quelques jours pour d’autres consultations.

Une douche froide pour la coalition qui comptait descendre dans la rue pour dire « non » à la poursuite de l’organisation du référendum par les autorités togolaises qui, malgré les discussions en cours viennent de procéder à la nomination des présidents des Commissions électorales locales indépendantes (CELI).

Elle (coalition, Ndlr) comptait aussi exprimer son mécontentement quant à la descente musclée des militaires à Kparatao et la bastonnade de la population.

Néanmoins, la coalition avertit qu’elle reprendra l’arme des manifestations de rue au cas où le gouvernement n’arrêtait pas les préparatifs du référendum.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.