SNPT : Les machines à l’arrêt pour 72 heures

SNPT : Les machines à l’arrêt pour 72 heures

Par Serge Lemask, togo-online.co.uk

Les employés de la Société nouvelle des phosphates du Togo (SNPT) sise à Kpémé ont amorcé hier, un break de 72 heures pour disent-ils, réclamer de meilleures conditions de vie et de travail.

Actuellement, les machines sont à l’arrêt dans les usines de la SNPT. A l’origine de ce nouveau break, la non-reconnaissance de l’employeur du relevé des conclusions des négociations du 30 décembre 2014.

A en croire Poro Egboho, le porte parole des employés, les ouvriers avaient déposé sur la table de la direction une plateforme revendicative comportant 5 points, notamment l’application des minima conventionnels, la prime de production 2014, la prime de rendement, les primes de logement et de déplacement.

Face à l’indifférence de leur employeur, les employés ont donc décidé de se faire entendre pour avoir satisfaction de leurs revendications.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.